Menu

Newsroom

Accueil · Newsroom · MND a conclu 38 M€ de nouveaux financements auprès de l’Etat français et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que de son partenaire financier Cheyne Capital
MND a conclu 38 M€ de nouveaux financements auprès de l’Etat français et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que de son partenaire financier Cheyne Capital
Communiqués de presse 05 · 08 · 2020

MND a conclu 38 M€ de nouveaux financements auprès de l’Etat français et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que de son partenaire financier Cheyne Capital

Sainte-Hélène-du-Lac (73 – France), le 5 août 2020

Téléchargez le communiqué de presse

Prêt de 18 M€ de l’Etat français contre-garanti à 50% par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Nouveau prêt senior de 20 M€ de Cheyne Capital, partenaire financier de MND.

Accompagnement et accélération du plan de développement global du groupe bâti autour de la production de solutions de transport par câble, d’enneigement, de sécurité en montagne et de loisirs « made in France ».

Spécialiste de la mobilité, des loisirs et de la sécurité en montagne, le groupe MND (Euronext Growth – FR0011584549 – ALMND) a conclu des accords de financements avec l’État français, par l’intermédiaire du Fonds de développement économique et social (FDES), la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et son partenaire financier Cheyne Capital pour l’obtention de prêts d’un montant total de 38 M€. A travers ces nouveaux financements, le groupe MND poursuit le renforcement de ses capacités financières, initié au cours de l’été 2019, pour accompagner le retour à pleine capacité de ses sites de production, et pour mener à bien son plan de croissance sur les prochains exercices.

Prêt de 18 M€ du FDES, contre-garanti à 50% par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

L’Etat français, par l’intermédiaire de son Fonds de développement économique et social (FDES), a octroyé un prêt de 18 M€ au groupe MND à échéance mai 2024.
Ce prêt sera contre-garanti à hauteur de 50% par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, déclare :

L’Etat français a choisi de soutenir à hauteur de 18 M€ le groupe industriel MND, qui doit aujourd’hui faire face à la crise mondiale liée au coronavirus, alors que de premiers résultats tangibles de sa réorganisation globale initiée l’an passé étaient constatés et que son modèle d’offre globale d’équipements produits en France fait figure de vitrine dans son secteur. Par ce choix, l’État français montre son attachement aux entreprises produisant en France et qui exportent avec succès le savoir-faire français en matière d’aménagement touristique et de mobilité urbaine. Je me réjouis de la collaboration avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui, dans un schéma inédit, contre-garantit le prêt de l’Etat et témoigne ainsi également de son soutien au groupe MND et à la filière industrielle régionale.

Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ajoute :

Notre ligne directrice est simple, c’est d’être tous mobilisés aujourd’hui pour nos emplois. La Région Auvergne-Rhône-Alpes a bâti un plan de relance économique pragmatique, doté d’un milliard d’euros pour aider nos petites entreprises comme nos fleurons industriels. C’est donc naturellement que nous avons choisi de nous investir fortement pour ceux qui, comme le groupe MND, font non seulement rayonner le savoir-faire français à l‘international mais ont choisi de développer l’emploi ici en relocalisant leur appareil de production.
C’est la raison pour laquelle je me réjouis de notre engagement aux côtés de l’État pour soutenir les projets du groupe MND pour créer des solutions de transport plus respectueuses de l’environnement et participer à notre ambition de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes le premier territoire de montagne durable du monde.

Xavier Gallot-Lavallée, Président – Directeur général du groupe MND, commente :

Le soutien de l’État français, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de notre partenaire financier Cheyne Capital, constitue un signal fort pour notre groupe, acteur majeur de l’aménagement des sites de montagne et du transport par câble en milieu touristique et urbain, et plus largement pour le tissu industriel français.
Nous accélérons actuellement le plan de transformation et de relocalisation de nos opérations industrielles avec le rapatriement récent et d’ores et déjà opérationnel de l’ensemble des productions en France au sein de l’unité de Sainte-Héléne-du-Lac en Savoie. Ce plan vise à adapter l’organisation du groupe au nouvel environnement économique et à optimiser notre empreinte écologique.
Dans ce contexte, ces nouveaux financements de 38 M€ vont nous permettre d’accompagner la relance de nos activités industrielles et surtout notre plan de développement sur les prochaines années avec une production d’équipements « MADE IN FRANCE » sur notre territoire régional, exportés à près de 80% à travers le monde.
Fort du soutien de l’État français et de la Région, le groupe MND souhaite s’affirmer au cours des prochaines années comme l’une des vitrines du savoir-faire industriel français, source de création d’emplois sur le territoire régional, et poursuivre son effort d’innovation et de R&D – 22 familles de brevets internationaux à ce jour.

Nouveau prêt senior de 20 M€ auprès de Cheyne Capital, remboursement in fine échéance mai 2024

Le groupe MND a conclu un nouvel accord de financement avec Cheyne Capital pour l’octroi d’une nouvelle ligne de prêt senior, à remboursement in fine avec une maturité prévue au 15 mai 2024, d’un montant de 20 M€.
Ce financement vient s’ajouter au prêt de 35 M€ consenti en août 2019 qui avait permis le réaménagement complet des dettes bancaires à court et moyen terme du groupe (lire le communiqué de presse du 14 août 2019). Tel qu’indiqué dans le rapport financier semestriel au 31 décembre 2019, cette ligne de prêt senior à remboursement in fine d’un montant de 35 M€ avec une maturité prévue au 31 décembre 2023, avait été comptabilisée en dette à moins d’un an compte tenu des bris de covenants au 31 décembre 2019 à la clôture des comptes semestriels 2019/2020. À ce titre, un accord a été conclu quasi immédiatement dès janvier 2020 avec Cheyne Capital pour la mise en place d’un waiver, rendant non exigible cette dette.
Dans le cadre de la mise en place de la nouvelle ligne de financement senior de 20 M€, le groupe MND et Cheyne Capital ont également convenu d’allonger la maturité du prêt initial in fine de 35 M€ pour la porter de décembre 2023 à mai 2024, l’alignant ainsi avec le nouveau prêt senior de 20 M€. Au total, le groupe MND bénéficie désormais auprès de Cheyne Capital d’un financement senior d’un montant total de 55 M€, à échéance in fine mai 2024 et avec 100% des intérêts capitalisés.
En contrepartie, les prêts accordés par Cheyne Capital sont sécurisés par des garanties usuelles des contrats de financement bancaire.
Ce financement senior est assorti de covenants usuels, tenant notamment au respect trimestriel de ratios financiers permettant d’apprécier le poids de la dette sur le bilan et le compte de résultats. Dans le cadre de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus et dans l’attente de la conclusion des opérations de financement mentionnées dans le présent communiqué de presse, le groupe MND a bénéficié de la part de Cheyne Capital d’une suspension de calcul des covenants financiers jusqu’à la clôture de l’exercice comptable 2019/20 (30 juin 2020).

Suspendue le 5 août 2020 à la demande de la société, la reprise de cotation du titre MND (FR0011584549 – ALMND) sur Euronext Growth sera effective à l’ouverture de la séance de Bourse du 6 août 2020.

Agenda financier

  • Chiffre d’affaires annuel 2019/2020 : 31 août 2020
  • Résultats annuels 2019/2020 : 31 octobre 2020
  • Les publications interviendront après la clôture du marché d’Euronext Paris.

Télécharger le communiqué de presse

Un projet ? Une question ?

N’HÉSITEZ PAS À NOUS CONTACTER
Nous contacter
Nous contacter
Nous contacter
Nous contacter
MND utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation).